2001 – Urbaniste

L’urbanisation a permis au monde moderne de se développer, mais quelquefois sans grande cohérence ou en ignorant les conséquences environnementales ou sociales que les nouveaux quartier allaient engendrer quelques décennies plus tard.

L’avènement de la loi S.R.U. a apporté un bouleversement dans l’urbanisme opérationnel, et sous l’impulsion de personnes visionnaires, j’ai pu intégré au sein d’une filiale d’un groupe de grande distribution (Immochan), un service unique en son genre pour mesurer l’impact de cette loi sur le commerce. Cela m’a permis de me former aux multiples facettes et subtilités des procédures d’obtention des autorisations administratives de construire. 

Construire n’est pas un acte anodin. Les constructions sont faites pour durer quelques dizaines d’années et si elles répondent aux exigences du moment elles sont souvent obsolètes au bout de quelques temps. Nos anciens bâtisseurs de ville (au début de l’ère industrielle) n’auraient sans doute pas imaginé des rues aussi étroites dans les villages et bourgs s’ils avaient su combien l’automobile prendrait d’importance aujourd’hui. Quelles erreurs sommes nous en train de construire pour nos générations futures ? difficile à dire. Mais notre capacité à comprendre, transformer, évoluer, rebondir est sans doute plus adaptée.